Vous êtes ici

Accueil

ANTICIPATION ? IMPREPARATION !

La Cour des Comptes publie actuellement son rapport annuel où elle critique la gestion par l’Etat du COVID 19 avec des mots très durs : « Manque d’anticipation … », « Impréparation … ».

 

Ça vous étonne ?

 

Pourtant, actuellement, à Evreux même,  nous avons une illustration de cette impréparation avec l’enquête diligentée par le Préfet, sur la reprise du chantier de la déviation SO et sans tenir aucun compte de COVID 19.

 

Chacun sait que le tracé de cette autoroute passe au-dessus de la nappe phréatique qui alimente Evreux, et risque d’interrompre la distribution d’eau potable dans l’agglomération. Chacun sait également qu’un risque, quel qu’il soit se gère, et ça commence, à rebours, par l’anticipation des conséquences possibles.

 

C’est bien pour ça qu’il y a dans le dossier une annexe n°20 intitulée « Plan de secours … », mais je vous conseille d’aller plus loin que le titre et de lire son contenu.

 

D’abord ce plan date de 8 années, et traite essentiellement de la distribution des bouteilles, un des marronniers de l’eau potable en Haute-Normandie, mais rien sur les besoins des usines locales, rien sur le niveau de qualité d’eau dont elles ont besoin… Rien enfin sur le COVID inconnu à l’époque, avec le nettoyage renforcé des établissements hospitaliers ( 5 sur le secteur ! ) ni en général, avec les parades à la contagion connues et à connaître, qui signifient un besoin en eau, nouveau, d’une qualité d’eau bien précise ou acceptable …

 

Quelles que soient les éventuelles qualités de ce dossier d’enquête, il se révèle incomplet. Il  lui manque un véritable PLAN DE SECOURS AU CAS OU L’EAU VIENDRAIT A MANQUER, un plan permettant au public de s’exprimer en connaissance de cause, sachant qu’il continuera quoi qu’il arrive, à non seulement boire, mais aussi à pouvoir travailler et être soigné.

 

Associations: 

Connexion utilisateur

Covoiturage 27

Sorties du Hérisson