Vous êtes ici

Accueil

Le collectif a participé à l'enquête publique du projet de déviation sud ouest d’Évreux.

Ses remarques peuvent se retrouver dans d'autres contributions ; Il a surtout insisté sur la nécessite de revoir le projet, pour tenir compte de nouveaux objectifs.

En effet, du besoin d'écouler le trafic de transit d'est en ouest (de Paris vers Caen dans le cadre d'une mise à 2x2 voies de la RN 13 – projet des années 90 et 2000), l'infrastructure est maintenant devenue utile à écouler le trafic venant des communes environnantes.

 

Les données de trafic indiquées dans le dossier font apparaître que  les trafics les plus importants viennent des axes structurants du sud et de l'Ouest d’Évreux, pour assurer la desserte des zones d'activité et commerciales au sud d’Évreux. Toutefois, les projections de trafics inscrites dans le dossier nous paraissent exagérément surestimées.

 

Aussi, le collectif présente une piste de nouveau projet, empruntant un  tracé plus prés de l'agglomération, en  évitant les zones sensibles en matière environnementale.

 

Le tracé (cf plan joint) aurait les caractéristiques de 2 x 1 voie avec séparateur central pour assurer un niveau de sécurité satisfaisant. Un barreau à 2x2 voies entre deux giratoires serait aménagé sur la RD 830 pour tenir compte des trafics importants sur cette route à partir de la commune de Saint Sébastien de Morsent. Les carrefours de la déviation avec les axes rencontrés seraient à niveau, par des giratoires pour permettre des échanges dans toutes les directions. Un créneau de dépassement dans la rampe vers l'échangeur de cambolle serait prévu.

 

Le projet, en traverse de la forêt d’Évreux, serait maintenu à 2x2 voies  avec une arrivée sur la RD 55 route d'Arnières par  un giratoire et le trafic de la déviation vers Caen et de desserte locale vers Saint Sébastien et Évreux, maintenu sur l'axe existant. Des aménagements adéquats seraient prévus pour assurer la sécurité et la tranquillité des riverains. L'échange de la RD 55 vers les zones d'activités,  Rouen,  Paris et Alençon serait assurés par les bretelles actuelles et à construire (voir desserte du chemin Potier).

 

L'échangeur de Cambolle aurait la même configuration.

 

Par ailleurs , le collectif  fait remarquer que concernant l'avifaune,  le projet traverse des habitats naturels dans lesquels se reproduisent des espèces d'oiseaux protégés par la législation européenne (2 espèces inscrites à l'annexe 1 de la Directive Européenne sur la conservation des oiseaux sauvages). Les atteintes aux habitats naturels et la perturbation de la reproduction de ces espèces par le projet de déviation, pourrait faire l'objet d'un dépôt de plainte  auprès de la commission européenne.

 

Enfin,  les commissaires enquêteurs font état dans la presse que, des propositions reprises par plusieurs contributeurs, de vouloir une 2 x 1 voie sont, d'après eux "hors sujet".  Or, l'article L.123-13 du code de l'environnement précise que l'enquête publique permet au public, d'apporter ses observations et propositions.

 

Notre proposition est donc recevable, même si elle est déclarée "hors sujet" par la commission d'enquête.

 

Nous souhaitons qu'elle soit bien transmise, pour donner à l'autorité compétente tous les éléments soumis à examen par le maître d'ouvrage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le collectif « Vigilance Citoyenne des Portes de Normandie »

Mail : vigilancedesportesdenormandie@gmail.com

Adresse : 15 le village, 27930 Gauville la campagne  

tél : 06 85 69 32 22

 

 

Associations: 

Connexion utilisateur

Covoiturage 27

Sorties du Hérisson